mercredi 15 octobre 2014

Les parfums de niche se regroupent au sein du Comité Joséphine

Des parfums dits de niche il y en a beaucoup. Des sublimes créés par des hommes et des femmes passionnés, enthousiastes, raffinés et habités par de vraies idées, de vraies envies. Et des moins bien , des nettement moins bien, qui se contentent de s'engouffrer dans le tunnel ouvert par leurs ainés et de proposer des pseudo niches sans grand intérêt. Ainsi lors du dernier salon de Florence vit-on plus de 450 marques dont beaucoup venaient de Chine. Le flot des sorties de parfums tendance ou nouveaux semble sans fin. 
Marie Huet ( directrice générale des parfums d'Orsay ) et les membres fondateurs (François Hénin -Fondateur de Jovoy, Ana Estevane - co-fondatrice de Perfarium , Luc Gabriel -Président de The Different Company , et Nicolas Chabot - président de Le Galion Parfums... ainsi qu' une commission d'experts indépendants des marques ( parfumeurs, évaluateurs, distributeurs, journalistes...)viennent de créer le Comité Joséphine dont l'ambition est de référer, de présenter, d'aider, de défendre et de promouvoir les maisons de parfums rares françaises. De créer un label qui sera un gage de qualité pour les acheteurs comme pour les points de vente. Le Comité Joséphine est d'ailleurs depuis septembre le porte parole des parfums rares auprès des pouvoirs publics.  Les maisons de parfums rares qui souhaiteront associer leur nom à celui du Comité Joséphine devront répondre à une charte de qualité et d'engagement pointue, ainsi qu'aux critères d'évaluation de la commission d'experts selon une grille représentative des exigences de qualité... ce qui devrait éliminer les faux créateurs du marché.

Jovoy, l'un des paradis du parfum de niche parisien
4 rue de Castiglione
75001 Paris
01 40 20 06 19

C'est chez Jovoy qu'à eu lieu la présentation à la presse beauté du Comité Joséphine. Dans ce haut lieu du parfum de niche qui accueille les plus belles maisons de parfums du monde entier, François Hénin a, dans le même temps, mis en avant une dizaine de nouveautés qu'il héberge dans son antre.



Clive Christian               Atelier Flou                   Aedes de Venustas                Mendittorosa         Parfums d'Orsay
Arty Fragrance                Min New York                       Evody                                         Isabey                      Jovoy
* L du londonien  Clive Christian complète la trilogie de sa Private Collection après C et V. L           ( comme love ) est un féminin floral et fruité avec en coeur la rose de Damas et le jasmin symboles de beauté et de féminité . Le jus est épicé par des notes de poivre rose, noir et blanc, de davana mélancolique, de vanille, de cèdre, de patchouli et de vétiver. L se conjugue également au masculin, un parfum plus épicé aux accents de bois précieux. 50ml, 325 euros.
* Dans son spectaculaire flacon d'or, Liva d'Atelier Flou est une diva qui enchante. Bergamote, mandarine et pamplemousse en tête;  cannelle, cèdre, gingembre et poivre noir en coeur; vétiver, vanille, benjoin en fond. 100ml, 195 euros.
* Copal Azur de Aedes de Venustas est une eau de parfum inspirée de l'encens des temples Maya, des brises des Caraibes chargées d'embruns. Trois extractions d'encens (30% de la formule ) ont amené à cette senteur de jungle luxuriante et hypnotique  signée Bertrand Duchaufour. 100ml, 195 euros.
* Le mat de Menditorrosa se présente comme un nouveau parfum de l'âme. Il tire son nom de la seule carte du tarot qui ne soit pas numérotée. Cet extrait de parfum exhale les notes de noix de muscade, de poivre noir, un coeur de rose et de géranium égyptien... et voyage, sous son bouchon de terre cuite, dans une caisse miniature en bois faite main. 100ml, 185 euros.
* Al-Kimiya ( alchimie en arabe ) des Parfums d'Orsay se décline en deux fragrances mixtes enfermés dans des flacons inspirés des moucharabiés. Des extraits de parfums puissants, des matières premières exclusives, un sillage incroyable... Oud et Bois est construit sur l'accord de la résine de oud et du patchouli; Ambre et Musc mêle ces matières précieuses et charnelles. A noter: ils se portent seuls ou associés à un parfum personnel. 40ml, 177 euros.
* Arty Fragrance est une eau de parfum imaginée en hommage  à la reine Marie Antoinette. La rose, reine des fleurs, est au coeur de ce Rève de la Reine. Majestueuse, elle incarne pour toutes les femmes un rêve d'amour et de beauté. Accords de mandarine, de framboise et de poivre rose en tête; de rose poudrée et d'iris de Florence en coeur;  boisé et chypré en fond...100ml, 119 euros.
* La Scent Stories de Min New York offre une collection de senteurs déclinées en 11 chapitres de puissantes eaux de parfums. Chaque chapitre est inspiré par une image ou un souvenir: Shaman ( un voyage mystique), Momento ( le parfum des trésors perdus de l'enfance), Dune Road ( une ballade au bord de l'océan)... The Botanist - mon préféré - a un parfum de fruits, de fleurs et de terre, comme un panier de pommes, bergamote, pamplemousse noyés sous les pivoines, les roses et le lys.  75ml, 240 euros.
* Ce ne sont pas moins de trois fragrances que la mère et la fille qui signent sous le nom d'Evody viennent de créer dans la collection d'ailleurs. Ombre Fumée est une ode au vétiver qu'elles ont habillé d'agrumes en tête puis de cyprès et d'iris poudré. Noir d'Orient, en hommage à l'Inde, s'ouvre sur de l'encens avant d'offrir une pluie d'épices sensuelles. D'Ame de Pique explore toutes les facettes de la reine des fleurs. Il s'installe avec une touche verte de cassis et poire, s'impose avec l'absolu de  rose... 100ml, 145 euros.
* Lys Noir est né en 1924 et, pour ses 90 ans, la maison Isabey en a imaginé une nouvelle version qui garde les codes art déco. Glamour, c'est un chypre fleuri qui joue avec le lys opulent. Poivre noir en tête; lys, tubéreuse et narcisse en coeur; patchouli et bois d'ébène en fond. 50ml, 135 euros.
* L'Art de la Guerre , le 10° jus de l Jovoy est, malgré son nom un peu agressif, un divin féminin qui s'appuie sur la fougère généralement consacrée jusqu'ici aux messieurs. C'est une transcription amoureuse de la philosophie chinoise du 6° siècle où la réédition armée se faisait sans combattre. Un départ mordant de rhubarbe, de bergamote calabraise et de pomme acidulée grany smith; un coeur habillé d'immortelle corse, de lavande maillette, de noix de muscade, de fleur de violette; un fond de patchouli d'Indonésie, de santal d'Australie, de cuir, de mousse de chêne ... cela donne un boisé épicé du meilleur cru. Juste magnifique. 100ml, 120 euros.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire